Cover

Les Etats-Unis ont installé des micros électroniques dans les bureaux de l’Union européenne à New York et à Washington, une révélation de plus sur l’opération de collecte de renseignements à grande échelle qui visait des ambassades et des missions à l’étranger, selon une nouvelle information publiée par The Guardian.

Ces révélations publiées après celles du Spiegel ce week-end, font partie des documents rendus publics par l’ancien agent de la NSA Edward Snowden.

Selon ces comptes-rendus datés de 2010, les Etats-Unis ont cherché à espionner les missions européennes des ambassades française, italienne et grecque. Ces informations ont provoqué la colère de l’Allemagne qui accuse les Etats-Unis de la traiter comme "une ennemie de la Guerre Froide".