Cover

"La France et plusieurs pays européens" ont menacé, le 1er juillet, de "bloquer les négociations avec Washington sur le Traité de libre échange translatlantique (TTIP), après les révélations sur les écoutes systématiques mises en place par les Etats-Unis", écrit Libération.

Dans son éditorial, le quotidien affirme que

l’espionnage d’ambassades de pays européens alliés et des locaux de l’UE symbolise de manière caricaturale la faiblesse du Vieux Continent. […] L’Europe semble s’interdire de penser l’idée même de "souveraineté numérique", alors que celle-ci fonde désormais une part essentielle de la puissance des Etats. Et s’impose, de fait, comme le sujet éthique, politique, économique, international majeur de l’époque.