Cover

Pour La Repubblica, l’arrestation, le 17 novembre, du "parrain" Antonio Iovine constitue "un coup porté au cœur des Casalesi", le plus puissant des clans de la Camorra, la mafia napolitaine. En cavale depuis 15 ans, Iovine, 46 ans, était surnommé "o ninno" (l’enfant), car il avait atteint très jeune le sommet de l’organisation criminelle, jusqu’à en devenir le régent après l’arrestation des autres chefs, raconte dans le quotidien romain, Roberto Saviano. L’auteur du livre-enquête Gomorra rappelle également que, si Iovine a été arrêté à Casal di Principe, près de Naples, ses intérêts, qui allaient du trafic de drogue au BTP, s’étendaient en particulier à l’Italie du nord, "le centre des investissements mafieux", où "les mafias tentent de dialoguer avec ceux qui commandent en politique".