Cover

"La République tchèque connaît la plus longue récession économique de son histoire, à laquelle vient de s’ajouter une crise politique", constate Hospodářské noviny au lendemain de la nomination du gouvernement provisoire de Jiří Rusnok.

Après la publication d’un sondage commandé par la Confédération industrielle, qui révèle que les entreprises prévoient davantage de licenciements, le quotidien économique craint que

la combinaison de la crise économique, qui dure depuis deux ans déjà, et du différend entre le Parlement et le Château [siège du Président] ait de lourdes conséquences. […] Le gouvernement paralysé par la résistance de la majorité parlementaire aura du mal à débloquer des fonds pour les programmes sociaux. […] Au moment où la situation économique est parmi les pires de l’UE (seuls les pays du Sud et la Hongrie sont plus touchés), c’est un gouvernement fort qui devrait prendre les rênes.