Cover

Le président de la Banque centrale hongroise (MNB), György Matolcsy, a annoncé que la Hongrie remboursera de manière anticipée son emprunt auprès du Fonds monétaire international et a demandé au FMI de fermer son bureau à Budapest.

La Hongrie, rappelle Népszava, avait reçu un prêt de 15 milliards d’euros du FMI, en 2008, dans le cadre d’une aide de 20 milliards d'euros apportée avec l'Union européenne et la Banque mondiale. Elle remboursera la dernière tranche de 2,2 milliards cette année au lieu de l’échéance prévue le 31 mars 2014.

Cette décision permettra au gouvernement de Viktor Orbán, dans lequel György Matolcsy a été ministre de l’Economie, de s’affranchir des exigences du FMI, avec lequel les rapports ont souvent été difficiles.