Cover

Le nombre d’homicides augmente au Portugal, écrit Jornal de Notícias, précisant que les signes alarmants sont apparus en 2012, mais que “la tendance s'est poursuivie au cours du premier trimestre de cette année, avec une augmentation de 20%”.

71 homicides ont été recensés dans le pays depuis le début de l’année 2013, c’est à dire huit de plus qu’entre janvier et la fin du mois de juillet 2012.

Alors qu’une source au parquet explique que la crise provoque “des conflits plus importants dans les foyers”, un spécialiste membre d’une association de soutien psychologique assure dans le quotidien que le Portugal vit “une dictature financière, et les gens ont perdu espoir que les choses changent. Les problèmes financiers s’accumulent et empirent. Les gens deviennent désespérés et sombrent dans la violence”.