Cover

En visite à Athènes le 18 juillet, le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble a écarté l’hypothèse d’une nouvelle restructuration de la dette grecque, note Kathimerini.

Wolfgang Schäuble n’a cependant pas exclu de nouvelles réformes à partir de fin 2014 afin de réduire la dette si la Grèce ne parvenait pas à réduire ses dépenses.

A l’occasion de cette visite, la Grèce et l’Allemagne ont conclu un accord sur la mise en place de fonds d’investissement en Grèce, basés sur le modèle de la KFW, la banque publique d’investissement allemande. L’objectif est d’accorder des prêts aux petites et moyennes entreprises. Un "soulagement" pour le redémarrage de l’économie en Grèce, se félicite le quotidien.