Cover

Pris dans le scandale de l’expulsion de la famille d’un dissident kazakh, le ministre de l’Intérieur italien, Angelino Alfano (PdL, Peuple de la liberté – le parti de Berlusconi) devra faire face ce 20 juillet à une motion de défiance au Parlement. Mais selon La Repubblica, le Premier ministre Enrico Letta (Parti démocrate, PD) a décidé qu’il votera en faveur d’Alfano, afin de sauver la coalition.

Cependant, beaucoup, au sein du PD, ne sont pas d’accord avec cette décision. L’éditorial de La Repubblica demande que le parti – le PdL – se sépare d’Alfano, qui continue à dire qu’il n’avait pas été informé de l’opération de police à l’encontre du dissident Mukthar Ablyazov. Pour le quotidien italien,

Silvio Berlusconi a besoin que le gouvernement Letta dure suffisamment pour sortir l’Italie de la récession. Et pour cela, il a besoin que le PD ne devienne pas ingouvernable, ce qui adviendrait si Alfano était amené à rester au gouvernement.