Cover

“Les Etats européens laissent filer leur dette”, faute de croissance suffisante, constatent Les Echos. Selon les derniers chiffres d’Eurostat pour la zone euro, la dette publique a augmenté de 450 milliards d’euros entre le quatrième trimestre 2012 et le premier trimestre 2013.

L’endettement de la zone euro est passé de 90,6% du PIB à 92,2%, avec la Grèce (160,5% du PIB), l'Italie (130,3%), le Portugal (127,2%) et l'Irlande (125,1%) en tête du classement.

Le quotidien économique remarque que :

si les déficits publics ont, en moyenne, été divisés par deux en Europe, la dette augmente encore et n’entamera une décrue que dans la deuxième moitié de 2014.