Cover

Mis en cause dans l’affaire de la caisse noire du Parti populaire et critiqué pour son silence, le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy a accepté de s’exprimer devant le Parlement.

Lors d’une conférence de presse avec le Premier ministre roumain, Mariano Rajoy a reconnu qu’il est “nécessaire” qu’il donne “sa version” de l’affaire mais que cela doit se faire “à sa demande”, rapporte La Gaceta. Il a expliqué qu’il sort de son silence pour répondre “aux doutes suscités auprès des citoyens” et non pas à cause de la motion de censure que l’opposition menace de déposer.

Son audition devant les députés pourrait se tenir dans les deux semaines qui viennent, précise le quotidien.