Cover

C'est l'attraction touristique numéro un de la capitale allemande. Mais jusqu’à nouvel ordre,"la coupole du Reichstag est fermée",titre la Süddeutsche Zeitung. La décision a été prise le 22 novembre sans raison précise, mais après que le ministre de l'Intérieur a relevé le niveau d'alerte terroriste. Le 20 novembre, leSpiegel-Online avait déclenchéune tempête médiatique en affirmant qu'un projet d'attentat islamiste avec prise d'otages et bain de sang visait le bâtiment qui héberge le Parlement. "L'hystérie de la terreur […] n'existe ni dans la population, ni dans le monde politique – mais dans les médias“, note la Süddeutsche Zeitung, satisfaite que le ministre de l'Intérieur ne profite pas de la menace pour initier une nouvelle loi sécuritaire.