Cover

Les deux complices de l’auteur de l'attentat de Bourgas, en 2012, devraient être jugés en Bulgarie avant la fin de l’année, explique 24 Tchassa.

La dernière pièce à conviction présentée par les enquêteurs est un émetteur radio utilisé par les suspects qui aurait été acheté par des membres du Hezbollah. Elle serait entrée en jeu dans la décision de l’UE d'inscrire le bras armé du mouvement chiite libanais sur la liste des organisations terroristes.

Les deux suspects, Meliad Farah et Hassan el Hajj Hassan, auraient été recrutés par le Hezbollah en 2010, alors qu’ils étaient étudiants à l’université de Beyrouth. Ils auraient alors rejoint l’auteur de l’attentat kamikaze, qui a utilisé le pseudonyme Jacques-Philippe Martin. 6 personnes, dont 5 citoyens israéliens, avaient trouvé la mort.