Cover

A Naples "tout est comme il y a deux ans", titre La Stampa. Le quotidien cite ainsi le chef des inspecteurs envoyés par la Commission européenne pour vérifier que l’Italie a bien mis en œuvre la directive européenne sur le traitement des déchets. La non application de cette directive lui a valu, en mars dernier, une condamnation de la Cour de justice de l'UE. Des conclusions des inspecteurs dépend entre autres l'octroi par l'UE de quelque 158 millions d'euros pour la construction de nouveaux incinérateurs. A l'heure actuelle, plus de 2 500 tonnes de déchets encombrent les rues de Naples et le gouvernement semble incapable de réagir. "S’entendre dire par les représentants de l’UE qu’en Campanie [la région de Naples], nous sommes proches de l’année zéro est une gifle qui brûle d’autant plus fort qu’elle provient de l’étranger", constate amer Il Sole 24 Ore.