Cover

Le Premier ministre Mariano Rajoy s’explique ce 1er août devant le Parlement à propos de l’affaire Bárcenas, dans laquelle son parti (le Parti populaire) et lui-même sont soupçonnés d’avoir reçu des primes irregulières pendant des années, selon les accusations de l'ex-trésorier du parti, Luis Bárcenas.

Cette comparution devant les députés crée de “très grandes attentes” dans l'opinion publique, note La Gaceta, qui estime que Rajoy dispose

d'une opportunité en or pour faire taire les rumeurs, montrer des preuves et convaincre de l’innocence qu’il clame.

Au début de son intervention, dans la matinée, Rajoy a assuré qu’“il n'y a eu ni double comptabilité [au PP] ni délit caché” et qu’il a“toujours déclaré tous [ses] revenus”.