Cover

Les services de renseignement américains utilisent un programme secret dénommé XKeyscore pour “faire des recherches, sans autorisation préalable, par le biais de vastes bases de données contenant emails, tchats, et historiques de millions d’individus”, et ce à l’intérieur et à l’extérieur des Etats-Unis, écrit The Guardian.

Le journal livre ainsi une nouvelle révélation sur les programmes de surveillance détaillés dans les documents fournis par le lanceur d’alerte Edward Snowden.

L’article du quotidien britannique alimente “l’intense débat dans l’opinion publique et au sein du Congrès”, les responsables de la NSA ayant été auditionnés le 31 juillet devant la commission judiciaire du Sénat au sujet des programmes de surveillance top secrets.