Cover

Mihály Varga, le ministre hongrois de l'Economie, souhaite convertir en forint, la monnaie hongroise, les emprunts souscrits en devises étrangères rapporte Magyar Hirlap. L’objectif est de rétablir une certaine “justice sociale”.

Depuis le début des années 2000, de nombreux Hongrois ont contracté des crédits en devises étrangères (en euro et en franc suisse principalement). Or, avec la crise économique de 2008, le taux du forint par rapport à ces devises a baissé et les emprunteurs ont aujourd'hui une somme (en forint) à rembourser plus élevée que la somme empruntée avec des taux d'intérêts ayant augmenté.

Le gouvernement a déclaré qu’il revenait aux banques d’assumer cette “forintisation”, mais a précisé que le plan de sauvetage ne concernerait que les personnes ayant contracté des prêts immobiliers.