Cover

Moins d’un mois après sa nomination, le Secrétaire d’Etat au Trésor, Joaquim Pais Jorge, a démissionné le 7 août, après les révélations sur son implication dans une affaire de maquillage des comptes de l’Etat lorsqu’il était directeur de la banque américaine Citibank au Portugal (1990-2009).

A ce titre, il aurait participé en 2005 à des discussions avec des responsables du précédent gouvernement socialiste de José Sócrates pour proposer des contrats “swaps” (des crédits croisés), afin de faire apparaître dans la comptabilité de l’Etat un déficit public moindre.

Público rapporte que Pais Jorge considère que les documents sur lesquels se fondent les accusations ont été falsifiés, ce qui a mené le Parquet de Lisbonne à ouvrir une enquête pour “manipulation”.

Après celle du ministre des Finances Vítor Gaspar, et celle du ministre des Affaires étrangères Paulo Portas le 2 juillet, c’est la troisième démission d’un ministre issu du Parti social-démocrate (PSD, droite) du gouvernement de Pedro Passo Coelho en un peu plus d’un mois.