Cover

Le bateau-citerne libérien MT Salamis, qui a secouru 102 immigrés à la dérive, est arrivée à Syracuse après que les autorités italiennes ont accepté d’accueillir les passagers. Malte lui avait précédemment refusé la permission de débarquer sur l’île.  

“La Commission européenne avait demandé à Malte d’accueillir les migrants, parmi lesquels quatre femmes enceintes et une autre personne nécessitant des soins médicaux”, explique The Malta Independent, selon lequel :

Malte a insisté sur le fait qu’elle était dans ses droits, en déclarant que la Libye était le port le plus proche quand le bateau-citerne a secouru les migrants. Le bateau s’était dirigé vers Malte en dépit des instructions des autorités maltaises pour qu’il aille en Libye. [...] Selon le ministère de l’information, l’Italie a accepté d’accueillir les migrants après de longues tractations diplomatiques avec la Grèce et Malte.