L'Allemagne et les Etats-Unis tirent les conséquence de l'affaire PRISM et cherchent un accord après la révélation de l’espionnage dont la République fédérale fait l’objet de la part de l’agence de sécurité américaine (NSA), rapporte la Süddeutsche Zeitung.

Le chef du renseignement allemand (BND), Gerhard Schindler, doit ainsi entamer fin août des discussions avec ses partenaires américains pour bannir l’espionnage entre les deux pays, à l’avenir.

L’ancien agent de la NSA, Edward Snowden, recherché par les Etats-Unis, avait révélé que 500 millions de données personnelles en Allemagne étaient interceptées chaque mois, avec la collaboration du BND.

Le Parlement allemand cherche à mesurer l’étendue de l’action de la NSA et à déterminer le rôle du BND. Il demandera aussi si le gouvernement était au courant. Le 12 août, la commission de contrôle sur les services secrets du Bundestag (Parlement) a auditionné le chef de la chancellerie (et responsable pour le renseignement), Ronald Pofalla. Celui-ci "a fait un effort pour donner l’impression qu’il n’y a pas d’affaire d’espionnage", note le quotidien munichois, en affirmant que les Allemands n’étaient pas espionnés de manière systématique par les Etats-Unis et que Washington et Londres ont assuré par écrit qu’ils respectent le droit et la loi en Allemagne. La commission n’a pas exclu d’entendre des membres du gouvernement.

"Ce mois-ci, le BND et la NSA doivent entamer les discussions sur un accord", note Die Tageszeitung. Le quotidien de gauche se demande cependant

qui sera protégé de l’espionnage par les Etats-Unis, les citoyens allemands ou le BND ? On ne peut qu’espérer que ce soient les premiers, mais Pofalla n’a pas détaillé les mesures.

A cinq semaines des élections législatives allemandes, le scandale a un fort impact sur la campagne électorale. Der Spiegel accuse la chancelière Angela Merkel d’être au courant de l’espionnage de la NSA et d’en de rejeter la responsabilité sur le social-démocrate Frank-Walter Steinmeier, qui était chef de la chancellerie en 2002.