Cover

L'Office national des terres va lancer des appels d’offres aux principales compagnies de géomètres du pays pour 250 millions de couronnes (1 million d’euros), lançant ainsi "le premier grand business autour de la restitution des biens aux Eglises", confisqués par le régime communiste sans compensation, rapporte Hospodářské noviny .

Selon une décision de la Cour constitutionelle rendue le 3 juin dernier, l'Etat tchèque doit rendre aux communautés catholique, protestante, orthodoxe et juive l’ensemble de leurs propriétés estimé à environ 3 milliards d’euros.

Pour le quotidien,

les recherches compliquées des documents historiques souvent rédigés en écriture gothique qui justifient que des biens ont véritablement appartenu aux Eglises et ont été confisqués pendant le putch de février 1948, évoquent un polar.