Cover

Le secrétaire d’Etat aux Affaires européennes et internationales autrichien, le conservateur (ÖVP) Reinhold Lopatka, a demandé à ce que "Bruxelles rende certains pouvoirs aux états nationaux", rapporte Die Presse.

"Dans certains domaines comme la politique sociale et l’emploi, la collaboration européenne n’a tout simplement pas de sens [...] compte tenu des différents niveaux de revenus" dans les pays membres, a-t-il expliqué.

Lopatka "se joint aux ténors des dirigeants européens qui, ces dernières semaines, avaient ouvertement joué avec l’idée de se réapproprier certaines compétences de l’UE", explique le quotidien. Il s’agit de chefs de gouvernement conservateurs tels que le Premier ministre britannique David Cameron, "la chancelière allemande Angela Merkel [et] le Premier ministre néerlandais Mark Rutte."