Avec un solde positif de 35 milliards d’euros enregistré au premier semestre 2013 – en comparaison avec le déficit de 65,1 milliards d’euros entre janvier et juin 2012 – "l’UE atteint le premier excédent commercial sur un semestre depuis 1999", rapporte El País, citant des données d’Eurostat non disponibles en ligne. En tête des pays contributeurs figurent le Royaume-Uni et l’Allemagne, avec une amélioration du solde commercial respectivement de 31,1 et 13,2 milliards d’euros. La surprise vient des pays en difficulté, note le journal :

L’Italie et l’Espagne, qui ont lesté la sortie de la récession de la zone euro dans le dernier trimestre, ont contribué au passage de l’Union européenne du déficit commercial à l’excédent.

Avec 13,9 et 6,4 milliards d’euros respectivement, l’Italie et l’Espagne — "le pays de l’UE qui a réduit le plus son déficit commercial" — viennent compléter le quatuor de tête des pays qui ont contribué au redressement de la balance commerciale, précise El País. Le quotidien note toutefois que la seule menace qui pourrait inverser la tendance vient du prix de l’énergie, notamment de celui du pétrole.