L'équipementier en télécoms Nokia, fleuron de l’industrie finlandaise, a annoncé le 2 septembre qu’il cédait ses activités de téléphonie mobile et les brevets relatifs au géant américain des logiciels Microsoft pour 5,44 milliards d’euros. La branche mobiles de Nokia devrait fermer au premier trimestre 2014, précise Helsingin Sanomat.

Le quotidien ajoute que "près de 32 000 salariés de Nokia devraient passer chez Microsoft, dont 4 700 en Finlande."

Les téléphones Nokia utilisent déjà le système opérationnel Windows Phone 8 de Microsoft, dont ils constituent 80% des ventes.

Le journal ajoute que l’ancien leader mondial des téléphones mobiles, qui a raté l’introduction des smartphones,

va se concentrer sur la fourniture d’équipements pour les réseaux de télécommunications, avec son partenaire allemand Siemens, ainsi que que la cartographie en ligne.

Helsingin Sanomat estime par ailleurs que

Nokia a réussi à vendre la division téléphones mobiles alors qu’elle était quasiment en banqueroute à la dernière minute et à un bon prix.