Cover

"L’Union européenne, membre de plein droit du G20, lâche la France en rase campagne, laissant François Hollande plus isolé que jamais", constate Le Figaro au lendemain de l’ouverture du G20 accueilli à Saint-Pétersbourg par le président russe Vladimir Poutine.

Par la voix des présidents du Conseil européen, Herman Van Rompuy, et de la Commission européenne, José Manuel Barroso, l'UE a rejeté le 5 septembre l'usage de la force en Syrie, souhaitant une solution politique dans le cadre de l'ONU. Une position déjà défendue par l'Allemagne.

Dans son éditorial, le quotidien français estime que

les diplomaties française et britannique s'étant mises hors jeu, l'Union européenne soutient davantage Vladimir Poutine que Barack Obama dans le dossier syrien.