Cover

Face à un prix de l'électricité qui ne cesse d’augmenter en raison des dérives du système de subventions aux énergies vertes, le Handelsblatt consacre un dossier aux alternatives que l’industrie propose pour réduire le coût de l’énergie sans renoncer au "virage énergétique" introduit en 2000.

Celles-ci se résument à "plus de marché et plus de flexibilité" : les entreprises qui achètent ou vendent de l’énergie verte devraient la négocier au prix du marché, et non à un prix fixe, comme c’est le cas actuellement.

Depuis 2000, le soutien de l’Etat consacre à ces sources d’énergie par an est passé de 0,9 à 20 milliards d’euros, dont presque un cinquième – soit 5,3 cent par kilowatt/heure – est payé aujourd’hui par le consommateur, rappelle le journal.