Cover

Le tribunal administratif fédéral a décidé que les élèves musulmanes ne peuvent pas être exemptées des cours de natation, rapporte la Frankfurter Allgemeine Zeitung.

Les juges de Leipzig ont ainsi débouté la famille d'une fille de 13 ans de Francfort, qui avaient refusé qu’elle aille à la piscine avec sa classe pour des raisons religieuses.

Ils ont toutefois décidé que le port du “burkini”, une combinaison couvrant le corps et les cheveux, est acceptable, car il représente "un compromis entre le devoir d’éducation de l’Etat et la liberté religieuse", selon leurs arguments.