Cover

Selon la Banque centrale européenne (BCE), l’objectif affiché de l’Italie de maintenir le déficit sous les 3% du PIBen 2013 est "de plus en plus compromis" après les dernières mesures économiques adoptées par le gouvernement, rapporte Il Sole 24 Ore.

Dans son rapport mensuel, la BCE indique que l’Italie, qui n’est sortie d’une procédure pour déficit excessif qu’en mai dernier, a atteint 3,3% en juillet, près du double par rapport aux 12 mois prédécents. La prévision est assombrie par la mauvaise performance du PIB (-0.2% au second trimestre 2013).

Le commissaire aux Affaires économiques et monétaires Olli Rehn a relayé les craintes concernant la troisième économie de la zone euro, affirmant que l’Italie "a récemment traversé une zone de turbulence politique" et qu’elle doit se concentrer à présent sur les réformes économiques et la stabilité.