Cover

Le 11 septembre, la commissaire européenne en charge de l’Agenda numérique, Neelie Kroes a présenté son projet de marché unique des télécommunications.

Celui-ci sera d’autant plus le bienvenu en Croatie, note Polsovni Dnevnik, que les clients des opérateurs croates ont découvert qu’ils n’étaient pas concernés par les baisses tarifaires de l’itinérance ("roaming" en anglais) introduites au sein de l’UE le 1er juillet dernier, au moment où la Croatie a rejoint l’Union.

Leurs clients paient parfois les appels passés depuis la Croatie vers les autres pays de l’UE avec leur portable plus du double du tarif maximum préconisé par la Commission européenne. Les opérateurs croates affirment que les baisses ne concernent pas ce type d’appel, mais uniquement ceux passés depuis l’étranger.