La dette publique française "grimpera jusqu'à 95,1% du PIB fin 2014, [...] soit environ 1 950 milliards", révèle Le Figaro, une semaine avant la présentation du budget 2014. Soit "une ardoise de plus de 30 000 euros par Français".

En plus de refléter le déficit public, explique le quotidien, "le chiffre intègre les plans de soutien financiers à la zone euro. Ces derniers ont déjà eu un impact sur la dette 2012 de la France de 48 milliards. Une note qui grimpera en cumulé à 62,5 milliards fin 2013 avant de culminer à 68,7 milliards fin 2014."

Le Figaro rappelle que cette prévision représente un "record bien supérieur au taux de 94,3% envoyé au printemps par Paris à Bruxelles dans le programme de stabilité." Les budgets nationaux seront examinés par l’Eurogroupe le 22 novembre prochain.