Cover

Après 19 heures de manoeuvres scandées par des retards et des problèmes techniques, les sirènes du port d'Il Giglio ont retenti à 4 heures du matin pour annoncer que le navire de 289 mètres de long, couché au large de l'île depuis janvier 2012, avait finalement été redressé, raconte Corriere della Sera.

Une des raisons de cette célébration réside dans le fait que, à ce jour, aucune substance polluante ne s'est échappée de la coque rouillée du Costa-Concordia, comme on l'avait craint auparavant.

Mais la minuscule île devra continuer à vivre avec l'épave du navire au moins jusqu'au printemps prochain, date à laquelle il sera remorqué pour être jeté à la ferraille. Les ports de Piombino, de Civitavecchia, de Naples et de Palerme se livrent à une bataille féroce pour remporter ce contrat de plusieurs millions d'euros.