Cover

Une commission parlementaire a été nommée le 17 septembre pour étudier le projet contesté d’exploitation de la mine d’or de Roşia Montană. Après avoir entendu des représentants de différents ministères, de la société Roşia Montană Gold Corporation (RMGC), des ONGs et des mineurs, elle rendra ses conclusions le 20 octobre.

Pendant ce temps, constate Dilema Veche, les manifestations contre le projet continuent. “Comment se fait-il qu’un thème lié à l’écologie ait soudain pris une importance vitale, dans un pays confronté à des problèmes beaucoup plus urgents ?”; s’interroge l’hebdomadaire, premier journal roumain à consacrer un dossier au sujet.

Les gens ont compris plus vite que ceux qui soutiennent le projet ne pouvaient l’imaginer que les dangers sont réels et les bénéfices infimes comparés aux risques”, remarque Dilema Veche, qui note toutefois que “pour la communauté de Roşia Montană, existe aussi l’argument que le projet constitue une alternative à l’assistance sociale, qui est insuffisante”.