Cover

"Dans ces élections fédérales, le destin d'Angela Merkel se confondait avec celui de l'euro", estime Handelsblatt qui interprète le succès de la chancelière comme "une récompense pour son engagement permanent en faveur du sauvetage de la monnaie commune".

Le quotidien économique souligne que la victoire de la chancelière sortante démontre la confiance des Allemands et leur acceptation de la politique de rigueur envers les pays du Sud en crise.

Angela Merkel a également mis en sourdine le débat sur les risques du sauvetage de l’euro, ce qui explique le succès des eurosceptiques d’Alternative pour Allemagne (4,7% des voix) selon Handelsblatt.