Un problème d’interprétation du nouveau plan d’intégration des Rom approuvé le 3 décembre par le gouvernement flamand est en passe de provoquer un incident entre la Belgique et la Bulgarie. Ce que les médias bulgares ont essentiellement retenu, c’est la levée des restrictions permettant aux Roms bulgares et roumains de travailler en Belgique. "La Belgique va intégrer nos Roms", écrit ainsi le quotidien Sega. Le journal populaire Standart publie aussi une brève au titre provocateur "Nos Roms sont les bienvenus en Belgique". Furieux, le ministre flamand de l'Intégration Geert Bourgeois a exigé une rectification, raconte De Morgen, affirmant que son plan s'adresse uniquement aux Roms présents sur le sol belge et qu'il les oblige, bien au contraire, à accepter des emplois peu attractifs, afin de réduire le taux de chômage élévé qui frappe leur communauté.