Cover

Le ministre de l’Intérieur français, Manuel Valls (socialiste) a assuré le 24 septembre que "les Roms ont vocation à revenir en Roumanie ou en Bulgarie" parce que "ces populations ont des modes de vie extrêmement différents des nôtres et qui sont évidemment en confrontation" avec les populations locales.

"Le thème de l’immigration va être instrumentalisé jusqu’aux municipales de mars", note Libération :

Dès le début de l’été, des élus de droite ont multiplié les déclarations agressives dans la presse quotidienne régionale contre l’afflux de demandeurs d’asile dans leur région.

Mais les propos du ministre "ont relancé la guerre de tranchées socialiste entre «réalistes» autoproclamés – partisans de la fermeté – et tenants des grands principes d’accueil et d’intégration", observe également le quotidien.