Portugal : “Vent de tempête”

30 septembre 2013 – Presseurop Público

Cover

Le parti du Premier ministre Pedro Passos Coelho, le Parti social-démocrate (PSD – centre droit), a subi une défaite humiliante lors des élections locales du 29 septembre. Son dirigeant a lui-même reconnu "une défaite nationale" et "le pire résultat" pour son parti, rapporte Público.

Selon des résultats encore provisoires, le Parti socialiste, principal parti d’opposition, a recueilli 36% des suffrages, remportant 134 municipalités alors que le PSD et ses partenaires de coalition n’auraient été crédités que de 31% des voix et de 96 mairies. Les indépendants ont remporté 11 villes dont Porto, la deuxième ville du pays.

Le PSD a également subi une défaite cuisante sur l’île de Madère, bastion historique du parti qui y a perdu 7 des 11 municipalités qu’il contrôlait.

Dans son éditorial, Público estime que

ce matin, la coalition au pouvoir se réveillera affaiblie et divisée. La défaite électorale la prive de cette force nécessaire pour poursuivre les politiques d’austérité et réduit sa marge de négociation avec la troïka.

Une erreur factuelle ou de traduction ? Signalez-la