Cover

Le 7 octobre, la Direction nationale anticorruption (DNA) a renvoyé devant le juge le vice-Premier ministre et ministre du Développement Liviu Dragnea, du Parti social-démocrate, ainsi que 74 autres personnes accusées d’avoir truqué le référendum du 29 juillet 2012 qui visait à destituer le président conservateur Traian Băsescu. Selon Evenimentul Zilei, Dragnea, qui a refusé de démissionner, "aurait utilisé son autorité et son influence afin de concevoir un système national de fraude électorale pour assurer les 60% de taux de participation nécessaires à la validation du scrutin".

Le même jour, ajoute le quotidien, le ministre de l’Economie, le libéral Varujan Vosganian, a démissionné. La DNA le soupçonne d’avoir, entre 2008 et 2010, fourni à une société privée du gaz naturel de la compagnie publique Romgaz à un prix de faveur.