Le 10 octobre, le gouvernement britannique a dévoilé un ensemble de nouvelles mesures pour combattre l’immigration illégale, qui permet notamment aux banques, aux propriétaires et aux autorités qui délivrent les permis de conduire de vérifier le statut des migrants suspects, rapporte The Times.

Ce projet de loi sur l’immigration, qui doit encore être approuvée par les députés avant de devenir une loi éventuellement au printemps 2014, vise également à rationaliser le processus d’appel devant les tribunaux en charge de l’immigration et faire que les migrants temporaires, comme les détenteurs de visas invités ou étudiants, contribuent au financement des services de santé pour éviter "le tourisme médical".

De son côté, The Daily Telegraph félicite le gouvernement tout en soulignant ses erreurs, comme le récent "e-borders" programme très médiatisé qui montre qu'il reste encore beaucoup à faire. Il ajoute que

Theresa May, la ministre de l’Intérieur, devrait être récompensée pour avoir essayé de se familiariser avec ces lacunes une fois pour toutes. Des tentatives pour juguler l’immigration clandestine ont déjà été faites dans le passé sans jamais se concrétiser.