Cover

"Sarkozy et Merkel déterminés à sauver l’euro", assure Le Figarole jour où se tient à Fribourg le 13e Conseil des ministres franco-allemand. "Très critiquée pour sa gestion de la crise de la dette, Angela Merkel peut, au moins, compter sur le soutien de Nicolas Sarkozy", précise le quotidien. Le président français soutient notamment la chancelière dans son opposition à la création "d’euro-obligations", défendue par le président de l’eurogroupe, Jean-Claude Juncker, et le ministre italien des Finances Giulio Tremonti, pour mutualiser les dettes européennes. Un refus que le Premier ministre luxembourgeois a qualifié "d’antieuropéen". Ces passes d’armes "entre dirigeants de la zone euro augurent mal du Conseil européen, qui sera consacré à la crise de la dette", les 16 et 17 décembre prochain, note Le Figaro.