Cover

Après l’émotion suscitée par l’agression à l’arme blanche d’une vendeuse par un Algérien, le 2 novembre à Sofia, et la virulente campagne de presse qui a suivi, le ministère de l’Intérieur a présenté le 4 novembre un plan d’action pour faire face à l’afflux de réfugiés, rapporte Troud.

La Bulgarie en a accueilli plus de 8 700 depuis le début de l’année, pour une capacité estimée à 5 000. L’objectif du gouvernement est de diviser par trois le nombre des réfugiés qui entrent dans le pays et de tripler les expulsions.

Le plan, qui doit entrer en vigueur dans les six prochains mois, prévoit notamment l’installation d’un dispositif de surveillance plus important à la frontière avec la Turquie et l’expulsion des migrants économiques, qui viennent principalement d’Afrique du Nord et qui n’ont pas droit au statut de réfugié, explique le quotidien.

Le plan prévoit également d’interner dans des camps de rétention les immigrés clandestins, à l’exception des femmes et des enfants, et de construire une clôture de 30km dans le massif de Strandja, par où passent 85% des migrants clandestins provenant de Turquie.