Cover

Pour la première fois depuis 2002, la Banque nationale tchèque (ČNB) est intervenue sur le marché des changes en dévaluant la monnaie nationale, afin de stimuler les exportations, principal moteur de l’économie du pays, ainsi que l'inflation, jugée trop faible.

“En l’espace de 30 minutes, l’euro a augmenté d’1 couronne pour atteindre presque le taux de change dicté par la banque centrale. Un effondrement si rapide de la couronne est sans précédent dans ce millénaire”, écrit Hospodářské noviny.

Le quotidien économique explique qu’il s’agit d’un ”aboutissement logique”, pour une ”une économie qui ne parvient pas à sortir d’un cycle de variations modérées à la hausse comme à la baisse”.

Le journal estime que la démarche de la ČNB, qualifiée d’"entrée en guerre monétaire” par un expert, n’est “pas une mauvaise idée lorsque l’on est à court d’autres options. Mais ce qu’elle fera si tout ne marche pas comme prévu n’est pas clair.”