Cover

"Quartiers sensibles : 43 % des hommes jeunes sont au chômage" :Le Monde titre sur le rapport 2009 de l’Observatoire des zones urbaines sensibles (Onzus). "Les chiffres sont terribles", écrit le quotidien, car le document décrit une "situation toujours aussi tendue dans les 751 zones urbaines sensibles (zus) : qu’il s’agisse de taux de chômage [le double de la moyenne nationale], de niveau de pauvreté, de réussite éducative ou de sécurité." "Cinq ans après les émeutes de l’automne 2005, qui avaient brutalement fait éclater l’immense décalage entre les promesses républicaines et leur réalisation, commente le journal*, la situation des quartiers sensibles reste toujours aussi problématique*".