Cover

Au moins 16 personnes ont trouvé la mort suite aux inondations dans le nord-est de la Sardaigne après le passage du cyclone Cleopatra qui s’est abattu sur l’île le 18 novembre, indique le Corriere della Sera.

Le gouvernement italien a débloqué 20 millions d’euros pour l’aide d’urgence et demandé que ces fonds ne soient pas comptabilisés dans le “pacte de stabilité” italien qui vise à limiter les dépenses des autorités régionales pour les maintenir dans le cadre des objectifs budgétaires de l'UE, à. Au lendemain de la tragédie, les autorités locales ont fait l’objet de critiques sur leur manque de préparation. “Personne n’aurait pu prévoir que l’équivalent de six mois de pluie s’abattrait sur nous dans l’espace de 24 heures”, a rétorqué un maire. Mais la “faute à pas de chance” n’est pas la seule explication estime l’éditorial du Corriere della Sera

Selon le dernier rapport d’une commission parlementaire sur l’environnement, 68 % des glissements de terrain en Europe ont lieu en Italie. [...] Notre vulnérabilité géographique naturelle se voit aggravée par des mauvaises pratiques. Coupes illégales dans les forêts, constructions sur des terrains menacés de crues, [...] ainsi que la diminution progressive des fonds dédiés à la prévention des désastres naturels : entre 2009 et 2012, ces fonds sont passés de 551 millions à 84 millions. Cette année la réduction a été de 20 millions.