Les ministres de la Défense de sept pays européens — l’Allemagne, la France, l’Espagne, la Grèce, l’Italie, les Pays-Bas et la Pologne — ont décidé le 19 novembre de lancer des programmes communs de fabrication et d’utilisation de drones (avions sans pilotes) à partir de 2020, rapportent Les Echos.

La coopération prévue par l’accord porte sur “l’entraînement, la certification, la logistique, la maintenance et le développement des avions pilotés à distance”, précise le quotidien, qui ajoute que

les pays européens utilisent actuellement des drones militaires américains ou israéliens, mais sans la possibilité d’obtenir la certification de vol dans l’espace aérien européen.

Trois grands groupes industriels qui avaient déjà présenté un projet de drone — EADS, le français Dassault Aviation et l’italien Finmeccanica — sont pressentis, précisent Les Echos :

Le lancement de ces programmes devrait être validé par les chefs d’Etat et de gouvernement de l’UE au cours de leur sommet de décembre, consacré en partie à la défense.

Par ailleurs, ajoute le journal,

L’Agence européenne de Défense a été chargée d’un programme commun de recherche sur le développement du double usage des drones, militaire et civil, ces avions pouvant se révéler très utiles dans la surveillance des zones frontalières ou des mers comme la Méditerranée.