Slovaquie : “Tout le monde a perdu dans les élections”

25 novembre 2013 – Presseurop SME

Cover

La Slovaquie est en état de choc, après l'élection de Marian Kotleba, le chef du Parti du peuple Notre Slovaquie (LSNS, extrême droite) et ancien chef du mouvement néofasciste Slovenská Pospolitosť (Communauté slovaque) aujourd’hui interdit, au poste de gouverneur de la région de Banská Bystrica (centre) lors du second tour les élections régionales, le 23 novembre, avec 55,5 % des voix.

Kotleba doit sa notoriété à ses uniformes nazis et à ses propos racistes, qui lui ont valu plusieurs actions en justice. Lors de sa campagne électorale, il a promis aux électeurs de “de mettre fin au traitement préférentiel injuste des parasites, et pas uniquement les tsiganes”.

Pour SME, l’élection de Kotleba est le résultat d’

un mélange de haine, d’impuissance et d’indignation contre l’élite.

Une erreur factuelle ou de traduction ? Signalez-la