Cover

Forza Italia (FI), le parti récemment reformé de Silvio Berlusconi, est officiellement sorti de la grande coalition au pouvoir en refusant d’approuver, le 26 novembre, la loi budgétaire lors du vote de confiance organisé par le gouvernement.

Malgré l’opposition de FI, le budget a été voté avec une marge confortable, note Corriere della Sera, 171 députés s’étant prononcés pour, contre 135. Le quotidien ajoute que la véritable raison de cette hostilité de FI est le vote du 27 novembre sur l’immunité parlementaire de Silvio Berlusconi que ce dernier tente désespérément de conserver. Dans son éditorial, le quotidien estime que

Il ne s’agit pas uniquement d’un vote de défiance envers le gouvernement mais de l’illustration littérale du principe de ‘après moi le déluge’ [...] et au diable le pays.