Le 1er juillet, en Roumanie est synonyme de "changements, de baisses, d'augmentations", annonce en Une le quotidien Adevarul. Le quotidien énumère les raisons de se réjouir : baisse de 5 % du prix du gaz, baisse des frais d’itinérance [roaming] pour les téléphones portables, stabilité du prix de l’électricité et augmentation du plafond de remboursement des médicaments – qui bénéficiera à 550 000 retraités.

L’autre bonne nouvelle très attendue est celle de l’apparition du constat amiable pour les accidents légers de la route . "Plus besoin de policiers pour rédiger un constat ", se réjouit Adevarul, qui déplore pourtant le report de l’assurance obligatoire pour les logements. Une mauvaise nouvelle, cependant : l’augmentation du tabac.