Marchés financiers : Un rapport “sans concession” étrille les agences de notation

3 décembre 2013 – Presseurop Le Temps, El País

Communication à des tiers de l’évaluation d’un pays avant son annonce officielle, conflit d’intérêts et mauvaises gestion du personnel : le rapport, publié le 2 décembre par l’Autorité européenne des marchés financiers (Esma), pointe un certain nombre de dysfonctionnements au sein des agences chargées d’évaluer la capacité des Etats à rembourser leurs emprunts, écrit Le Temps, à Genève. Selon ce rapport, que le journal décrit comme “sans concession”, les règles strictes édictées le 20 juin dernier par l’Union européenne dans ce domaine n’ont pas été appliquées par les grands acteurs du marché de la notation.

Dans son éditorial, El Pais estime que c’est une “note éliminatoire” qui a été attribuée aux agences de notation par l’Esma. “Une des anomalies à souligner, c’est l’influence directe des dirigeants de ces entreprises de notation qui bloquent la nécessaire indépendance des analystes”, écrit le quotidien espagnol. Et de conclure :

espérons seulement qu’il ne s’agit pas d’un épisode isolé. Il est nécessaire que l’oligopole qui domine cette activité disparaisse permettant ainsi l’accès à d’autres agences à ce marché.

Une erreur factuelle ou de traduction ? Signalez-la