Cover

Moscou a fait part à Stockholm de son irritation après les révélations sur l’espionnage dont elle a fait l’objet de la part des services de renseignement suédois pour le compte de la National Security Agency américaine (NSA), et elle a "augmenté sa propre surveillance de la Suède", rapporte Svenska Dagbladet.

Dévoilée par la télévision publique suédoise SVT, qui a pris connaissance de documents révélés au printemps par l’ancien agent de la NSA Edward Snowden, la surveillance de la Russie par les services suédois "remonte à la fin de la Seconde guerre mondiale".

Elle s’exerce dans la région de la Baltique et porte notamment, depuis 2009, sur les communications russes qui passent par le pays, en raison de “la position géographique de la Suède et du fait que que nous sommes un des hub mondiaux pour le trafic Internet. 80% du trafic électronique russe doit passer par ici”, explique le journal.