Cover

Selon Poslovni Dnevnik, le géant gazier russe veut entrer dans la compagnie pétrolière croate INA. Le PDG de Gazprom, Alexeï Miller, s’en serait entretenu récemment avec le Premier ministre hongrois Viktor Orbán.

La compagnie pétrolière hongroise MOL, dont l’Etat hongrois détient 25% du capital, étant actionnaire à 49% d’INA, et Gazprom envisagerait de reprendre ses parts. L’Etat croate contrôle pour sa part 19%. Le quotidien, qui rappelle qu’Orbán a menacé à plusieurs reprises de se retirer d’INA, suite au mandat d’arrêt émis par la Croatie à l’encontre de son directeur, Zsolt Hernádi, soupçonné de corruption, explique que

en devenant actionnaire majoritaire d’INA, Gazprom pourrait l’utiliser comme base de son expansion dans le Sud-Est de l’Europe et en Méditerranée.