Cover

Le 16 décembre, le président de la BCE Mario Draghi a prévenu le Portugal qu’il pourrait se voir imposer un programme d’austérité pendant "une période de transition" pour faciliter le retour du pays sur les marchés alors que le plan d’aides actuel arrive à échéance en juin 2014, explique Público.

Le gouvernement portugais n’a pas officiellement exclu "une sortie pure et simple" du plan de sauvetage, comme celle dans laquelle l’Irlande est engagée, mais aura à choisir entre un nouveau plan de la troïka et un retour sur les marchés avec "une ligne de crédit de précaution".

Dans son éditorial, Público estime que ”Mario Draghi tire le tapis sous les pieds du Portugal” et l’accuse de créer un problème :

En ignorant une “sortie à l’irlandaise” dès à présent, Mario Draghi envoie un mauvais signal aux marchés. Cela signifie même qu’il semble douter que dans six mois les taux d’intérêt portugais auront retrouver des niveaux qui permettra au Portugal un retour tranquille sur les marchés.